LES DUPONDT A DJERBA

Les couples célèbres ne manquent pas, mais de toute évidence celui qui attire notre attention aujourd’hui s’apparente plus à Dupond et Dupont qu’à Michelle Morgan et Jean Gabin ,c’est que les deux réunis, n’ont rien à envier à Laurel et Hardy qui pourtant ont fait rire plusieurs générations .En fait Guy et Guy à n’en pas douter auraient pu sortir directement de l’escarcelle de Hergé . Pourtant Guy la Douce et Guy la Ténébreuse ne sont pas des personnages de science-fiction et sont bien réels ,ils étaient à Djerba cette semaine , je les ai vus . Cahors Echecs ne pouvait rêver meilleurs représentants tant nos deux lascars ont défrayé la chronique dans un tournoi hors normes . Aucun des deux n’a battu Maxime Lagarde (vainqueur du Master ) mais leur participation mérite notre attention.Ce sont plus de 200 concurrents qui se sont affrontés en 9 rondes de 90′ et 30 s par coups dans les locaux feutrés de l’hôtel Sun Connect 4 étoiles à Djerba .Une température avoisinant les 25° à 200m de la mer dans des locaux grand luxe entourés de piscines majestueuses, un site plus propice aux galipettes qu’aux combinaisons compliquées .Pourtant rien , non rien n’a détourné la concentration de nos gais (ou gays ?) lurons . Les parties avaient lieu tous les matins et quelques après-midi , selon un ingénieux dosage des organisateurs prouvant ainsi qu’il était possible de concilier sport et tourisme à Djerba car la pratique des Echecs est bien un sport et pour s’en convaincre il suffit d’observer notre couple , de vrais athlètes adeptes du bodybuilding .
Le tournoi fut clôturé par une simultanée de Anatoli Karpov devant une assistance considérable et la présence remarquée de nos deux acolytes (voir photo ci-dessous)

     

VINCENT : EN FORME OLYMPIQUE

Ce week-end c’est une forte délégation cadurcienne qui a participé au tournoi d’hiver de Rodez en 6 rondes, 1h+30s sur deux jours . La capitale ruthénoise a littéralement été assiégée par la famille Denis représentant à eux seuls 10% des participants au tournoi . Les belles infrastructures de la MJC en contre-bas de la route mais sur les hauteurs de la ville étaient propices aux exploits . Pour preuve Vince alias César accompagné de Alexandra, Karine et Aurele finira 8° avec le même nombre de points que le second soit 4,5 pts . C’est que le professeur d’échecs à ses heures sur You tube n’aime pas recevoir de leçons les affaires sérieuses venues . Il regrettera longtemps cette partie nulle en dernière ronde , pourtant largement à sa portée , qui le prive d’une place méritée de seul second à demi point du premier ; Vincent gagne tout de même le premier prix des moins de 1800 élos .Nous avons assisté à la lutte fratricide entre Alexandra et Aurele, question de suprématie familiale pas encore réglée puisque les deux protagonistes ont dû partager les points .

SAINT CERE :CAHORS PLUS FORT

 SAINT CERE :CAHORS PLUS FORT    

          Si le terme de derby est à l’origine destiné au monde hippique, ce ne sont pas des canassons que l’équipe de Cahors a envoyé à St Céré . Il est vrai que le Président avait depuis longtemps annoncé la couleur , affirmant haut et fort à qui voulait l’entendre que la victoire était obligatoire .Question de suprématie lotoise et familiale tant les deux équipes se connaissent . Les cadurciens ne se sont pas cantonnés à envoyer leurs meilleurs chevaux, puisque avant même le début des hostilités, le match des supporters était incontestablement gagné par Cahors , venus par cars complets.

            Au premier échiquier Michelangelo était opposé à Philippe,emblématique personnage du club de St Céré . C’est que l’homme est impressionnant tant par ses qualités devant l’échiquier que par sa corpulence , et celui qui ne le connait pas sera content de l’affronter sur 64 cases plutôt que dans un combat de boxe … bien mal lui en prendrait . Mais Michelangelo allait nous démontrer qu’il était un cheval de race et ne s’en est pas laissé conter . L’affrontement eut lieu sur la colonne d ouverte et vite colonisée par les pièces lourdes de Philippe. Ce dernier réussit même à obtenir un pion passé en d6 des plus dangereux . Lorsque Michelangelo , par un échange en f6 (CxFf6 et pion xf6 ) donnant ainsi aux blancs deux pions   passés liés ,certains observateurs ont pensé assister au suicide de Michelangelo mais celui-ci n’ était pas devenu fou et cette combinaison à première vue suicidaire , lui permit de replacer sa Dame et d’imposer ainsi la nulle par répétition des coups .Vincent en véritable roussin, prit le dessus petit à petit par une attaque Torre et le Pur-sang Hugo comme à son habitude, réussit à percer au centre par une attaque imparable . Face à l’ancien cadurcien Brège, Stéphan que nous ne qualifierons pas de carne ,privé très tôt dans la partie de sa Dame par une fourchette royale, mena une lutte des plus courageuse mais sans espoir .

HAEZEBAERT Ph 1924 : X BUSSACCHINI 1871 : X
BEDUS N : 1743 : 0 DENIS V 1779 : 1
BREGE JL 1632 : 1 THAMIER S 1804 : 0
MASSEI T 1455 : 0 LEMASCON H 1774 : 1
IMERAZENE H 1130 : 0 CHARTIER G 1808 : 1
VENTURA P 1199 : 0 NIVAT A 1737 : 1
BEDUS P 1009 : 0 GEROTHWOHL T 1730 : 1
ZIMMERMANN 1080 : 0 DAVAL C 1550 : 1

 

COUPE OCCITANIE : CAHORS QUALIFIE

Ce sont neuf équipes qui se sont retrouvées le samedi 2 février à Gaillac dans le beau complexe de la MJC, pour la Coupe Occitanie . Les cadurciens étaient représentés par quatre joueurs ( Hugo, Tristan,Carlos, Linda ) sous l’oeil avisé du coach Michelangelo dont les conseils s’avérèrent fort utiles . Hugo à l’échiquier 1 avait la lourde tâche d’affronter les meilleurs et il faut souligner sa belle performance , notamment face à Antao A ., dont la valeur n’est à plus démontrer et avec qui il a réussi à partager les points . Hugo et Tristan finissent avec 4,5 pts, Carlos 2,5 pts, Linda 1pt L’équipe classée 3° se qualifie pour la phase suivante .